Site politique
informations politiques mondiales
All premium Magento themes at magentothemesworld.com!
Un combattant français capturé par les américains

Finalement ils n'étaient qu'au plus 600, loin des 4,000 revendiqués par le minsitre irakien de l'information. A défaut de venir de tout le monde arabe, ils étaient essentiellement syriens, jordaniens, libanais, égyptiens et une poignée d'algériens, mais aussi français, selon plusieurs sources concordantes que nous av ons déjà rapporté ici.

Et justement dans le sud-est de Bagdad, un de ces combattants volontaires français a été capturé par les soldats américains d'une brigade de la 2nde division, selon les envoyés de l'Associated Press dans la région, Hamza Hendawi et Chris Tomlinson,.

C'est lors du compte rendu du Colonel David Perkins faisant un point sur une opération de la 2nde division visant à évacuer deux mosquées où s'étaient embusqués des "volontaires" étrangers pour préparer des attaques contre les troupes alliés, que celui-ci a expliqué aux aux correspondants de l'Associated Press, que les marines avaient obtenu ces informations après la capture la veille de 8 de ces combattants, dont justement un français, suscitant d'ailleurs la consternation dans les rangs des soldats américains et britanniques auprès de qui l'information a très rapidement circulé.

Si la frénésie de la guerre sainte semble s'éteindre selon l'AP, évoquant les bureaux de recrutement de volontaires ouverts en Egypte et en Syrie désormais totalement vides, la confirmation de l'implication de français aux côtés des troupes de Saddam Hussein suscite un profond malaise du côté des autorités françaises qui se refusent à tout commentaire sur la question, à, un moment où la position de la France est de plus en plus critiquée outre-atlantique et commence à susciter le doute sur ses conséquences dans les milieux économiques et politiques à Paris...

Bonnes adresses